Après l’intervention chirurgicale de l’hallux valgus : comment gérer le post opératoire ?

Chirurgie du pied

La chirurgie de l’hallux valgus n’est autre que l’opération en vue de la correction de l’oignon du pied. Il s’agit d’une intervention douloureuse, notamment au réveil de l’anesthésie. Cependant, si vous êtes parmi ceux qui vont subir cette opération, ne vous en faites pas trop. Il existe déjà une multitude de solutions permettant d’améliorer le confort des patients après une telle chirurgie. Dans cet article, faites la découverte des bonnes pratiques à adopter pour mieux gérer la suite d’une intervention chirurgicale du pied.

Opter pour la technique de l’anesthésie

Certainement, la technique de l’anesthésie est la première et meilleure solution contre les fortes douleurs post-opératoires. C’est une méthode performante permettant d’endormir la zone concernée par l’opération. Elle favorise essentiellement l’insensibilisation de la cicatrice chirurgicale après l’intervention grâce à ses produits à action prolongée. L’utilisation de l’anesthésie induit la possibilité de poser le pied opéré au sol, voire la prise d’appui, juste après l’opération. Elle garantit aussi un retour à la maison, en toute sérénité, des heures après la chirurgie. Ainsi, l’anesthésie ne doit pas être négligée lors d’une opération de l’oignon du pied. Elle aide le patient à se retrouver dans le confort et à ne pas souffrir de la douleur jusqu’à la nuit qui suit l’intervention. Quoi qu’il en soit, pour profiter de son efficacité, le patient doit respecter les prescriptions données. Généralement, l’anesthésie est remplacée par la prise d’anti-douleurs et d’anti-inflammatoires lorsque son action diminue. En outre, pour une opération réussie de votre pied et une meilleure gestion de la suite de l’opération, consultez un docteur spécialiste de l’opération de l’hallux valgus comme Julien Lopez.

Miser sur l’utilisation du froid

Afin de réduire la consommation de médicaments contre la douleur, utilisez le froid pour contrôler cette souffrance. En d’autres termes, la suite d’une chirurgie du pied sera plus confortable et moins douloureuse si vous utilisez les chaussons de cryothérapie prescrits par votre chirurgien. Ces chaussons sont utilisés après l’opération dans le but de refroidir le pied opéré et donc, de diminuer la douleur ressentie. Un meilleur traitement qui favorise également la réduction du gonflement du pied. Puis, ces chaussons sont équipés d’interface évitant le contact direct de la glace à la cicatrice. Ils disposent d’insert réfrigéré ainsi qu’une partie gonflable qui permet l’application d’une pression extérieure assurant l’homogénéité de la répartition du froid. Il est à noter que le principe de l’utilisation du froid est l’application de glaces sur le pied opéré. Cela doit se faire 3 ou 4 fois par jour, pendant une durée de 20 minutes. Vous pouvez le faire à la maison sans aucun souci, puisque c’est une méthode non dangereuse. 

Améliorer le confort post-opératoire : quelques pratiques et mesures simples à adopter

Outre le fait de profiter de l’action de l’anesthésie, le port de chaussons de cryothérapie garantit le confort post-opératoire de l’hallux valgus. De plus, le patient peut prendre certaines mesures associées à ces techniques afin de gérer au mieux la suite de l’intervention de l’hallux valgus. Premièrement, quelle que soit la prescription du médecin pour limiter la douleur, vous devez réduire vos déplacements. Et cela, notamment durant la première semaine suivant la chirurgie. L’idéal est de faire quelques pas dans votre maison, pour commencer. Par contre, n’oubliez pas que cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’appui. Vous devez garantir l’élévation de votre pied pour le dégonfler tout en limitant les déplacements. Deuxièmement, prenez assez de repos pour que vous puissiez récupérer rapidement. Troisièmement, évitez de conduire de la voiture pendant un mois, en moyenne, afin d’éviter les accidents. Finalement, tâchez de bien suivre le protocole de rééducation exigé par le médecin, chez vous, pour accélérer votre récupération.

La biopsie testiculaire, technique chirurgicale pour traiter l’infertilité masculine
Pose d’implants capillaires : trouver un expert en micro-greffes à Strasbourg